IFF_Amherst_portrait_3_h.tiff
Moshé Feldenkrais
Moshé Feldenkrais (1904-1984), était un ingénieur, physicien et le premier judoka d'Europe. Il a notamment travaillé dans le laboratoire d'Irène et Fréderic Joliot-Curie dans les années trente. Il fuit la France pour l'Angleterre où il commence à imaginer la méthode au début des années quarante pour améliorer la condition de ses genoux qui le font souffrir. Pour ce faire il utilise ses connaissances en ingénierie et les principes du Judo mais aussi des notions poussées de neurologie. Sa femme (Yona Rubenstein) est pédiatre ce qui lui permet d'avoir connaissance des stades de développement psycho-moteur de l'enfant également. Après des heures passés à expérimenter seul la manière dont ses genoux fonctionnent, il enseigne les séquences mouvements découvertes à ses collègues scientifiques travaillant avec lui pour l'amirauté Britannique. A partir de cette première expérience de transmission et des discussions qui s'en suivirent, Moshé Feldenkrais developpe progressivement la méthode, pas à pas, se nourrissant entre autre d'essais d'anatomie et de neurologie. Il continuera ses recherches sa vie durant et échangera avec des figures du monde scientifique et médical comme le neurologue Karl H. Pibram, le psychologue Milton Ericksson ou l'anthropologue Margaret Mead. Au cours de sa vie, il  de nombreuse personnes Il enseigne seul avec sont assistante Mia Segal jusqu'au début des années soixante-dix, période à laquelle il commence à former de larges groupes de professeurs pour assurer la postérité de sa méthode. Au cours de ces années, il donnera plusieurs ateliers aux comédiens de Peter Brooke à Paris. Moshe Feldenkrais s'éteint en 1986
IFF_San_Francisco_teaching_with_skeleton